Comment créer une entreprise au Maroc

Single Post

Comment creer une entreprise au Maroc

On peut être tenté, se demander, lorsque l’on est chef d’entreprise, ou futur chef d’entreprise, si le mieux n’est pas de délocaliser le siège, ou de créer le siège de sa société à l’étranger, et plus particulièrement au Maroc. Ce n’est pas que ce soit plus simple, qu’il y ait plus de travail, ou plus de facilité pour embaucher des gens qualifiés au Maroc. En ces temps de mondialisation, la concurrence est partout, et c’est le moyen le plus simple de lutter et de limiter les taxes, les impôts, bref tout ce qui pourrait venir amoindrir cette compétitivité. Comment creer une entreprise au Maroc

Je ne dis pas ici que le système français est mauvais, non, je dis simplement que parfois, voir ce qui se fait ailleurs, peut-être la bonne opportunité à saisir. Beaucoup d’entrepreneurs se demandent comment créer une société au Maroc.

Quels pays en Afrique facilitent la création de sociétés Comment creer une entreprise au Maroc

Ce n’est pas un hasard si beaucoup de nouvelles sociétés, notamment celles de la nouvelle économie, d’Internet, se constituent en dehors des frontières européennes. Qu’y trouve t’on ? Moins d’administratif, plus de concret, une volonté entreprenariale, des taxes et des impôts différents.  Comment creer une entreprise au Maroc

Les formalités à accomplir

S’installer au Maroc, pour prendre cet exemple, lorsque l’on est un chef d’entreprise français n’est pas un acte anodin. C’est un virage à 180 degrés, même si le Maroc est à 2heures d’avion, et cette décision peut remettre en cause tout le biseness modèle de la boîte. Comment creer une entreprise au Maroc

Avant de s’engager, tout comme les français qui veulent ouvrir un compte ou placer leur argent dans un autre pays, il faut bien peser le pour et le contre, car si partir est facile, revenir est difficile, de plus il faudra un certain temps pour toutes les forces vives de l’entreprise pour s’adapter à leur nouvel environnement. Comment creer une entreprise au Maroc

La première des choses, pour l’entreprise, c’est d’ouvrir un compte bancaire de société au Maroc. Pour schématiser, les documents à fournir sont les mêmes qu’en France, à savoir les statuts, les actionnaires, le ou les gérants, son identité, ect…

Une fois le compte en banque ouvert, il faut enregistrer la société, avec les mêmes documents. Ces types de démarches se font en principe de concert, et il faut courir d’un bureau à l’autre. C’est pourquoi, afin d’être en conformité avec la législation Marocaine, avec sa fiscalité si particulière pour les non résidents, afin de respecter les obligations imposées par la France, ce genre de bouleversement ne peut se faire qu’avec l’aide et les conseils avisés d’un gestionnaire, d’un avocat fiscal, et d’un comptable certifié. Enfin, rien n’est obligatoire, c’est le conseil de la rédaction.